Témoignages : Filles DES

La perte d’un enfant né prématurément

19 septembre 2010

Bonjour,

Voilà, je me présente, Béatrice, 45 ans, et maman de deux adorables grands garçons : Thomas qui vient d’avoir 18 ans et Thibault 15 ans 1/2. 

Je suis une « fille DES ».

Je voulais faire passer un message d’espoir pour toutes les mamans qui ont comme moi perdu un enfant très grand prématuré. Mon fils Cyrille, n’a pas eu le bonheur de pouvoir vivre, né trop tôt à 5 mois et demi de grossesse. Je me souviens de l’indicible douleur lorsque j’ai accouché, car je ne pouvais pas faire autrement, mon col était trop ouvert et cela faisait 15 jours que j’étais hospitalisée, et lorsque j’ai vu que je perdais du sang dans mon lit d’hôpital, ça a été la panique, et tout est allé très vite… accouchement, l’enfant ne respire pas tout seul, baptême photo et hop, on vous l’enlève – et on le met où ??? Où ??? C’est ça qui a été le plus horrible ! Essayer de se persuader qu’il n’a pas été mis dans les déchets hospitaliers, même si on vous dit le contraire ! Mais comment accepter qu’on vous dise que là où il est, il est bien, alors qu’il n’y a aucune réponse… 

J’ai hurlé pendant des nuits…

Et voilà, le temps a passé et j’ai fini par essayer de refermer cette blessure, cette douleur qui m’a fait prendre conscience que la vie était si précieuse…

On est souvent étonné aujourd’hui de ma joie de vivre, de mon ouverture aux autres ; il paraît que je « dégage » quelque chose ! 

Je suis simplement reconnaissante d’avoir pu avoir mes 2 garçons et que ceux-ci soient en pleine santé. 

Tous les deux sont nés à 1 mois d’avance environ, après une grossesse alitée, avec cerclage, traitement et aussi les piqûres de cortisone pour les poumons, et le jour même où on m’a enlevé le cerclage ! Direct en salle d’accouchement !

Voilà ! 

Merci de placer le nom de mon petit Cyrille sur votre tableau noir (1), j’aurai l’impression qu’il a un peu existé pour certains… 

et mes deux autres gaillards, Thomas et Thibault, comme message d’espoir (1).

A bientôt, 

Béatrice

N.B. : Plusieurs documents étaient joints à ce courrier : 

  • un message “dédicace” : “pour mon petit garçon que j’ai tant aimé, et qui est toujours présent dans mon cœur. Je t’aime, mon amour. Cyrille, né le 17 avril 1991. 
  • ainsi que 2 faireparts de naissance…

(1) En 2010, des membres de l’association ont créé un spectacle, qui fut donné le 19 novembre. “Le couffin de l’héritage” était composé de quatre tableaux de couleurs retraçant le parcours du DES : 

  • le blanc pour l’espérance, le démarrage dans la vie, 
  • le rouge pour la violence et les traumas, 
  • le noir pour les deuils, 
  • et le jaune pour l’espoir et la lumière.

Ces tableaux de vie furent animés de contes, danses, musiques, diaporamas et lectures de textes et surtout par la contribution d’adhérents pour faire oeuvre commune (faire-part de naissance, photos de créations, des images d’hystérographies, qui nous furent envoyés, et par des noms de ceux et celles qui partis trop tôt dans notre histoire de femmes exposées.)

Un de ces diaporamas est visible sur You Tube, rubrique “scandale utérus”.