Actualités | Focus

Journée mondiale contre la douleur : France Assos Santé Nouvelle-Aquitaine se mobilise

20 janvier 2022

Au programme, galerie d’artistes en ligne et visioconférence (disponible en replay) ! 

Réseau D.E.S. France a choisi d’être partenaire de France Assos Santé, à la rencontre d’autres associations qui luttent pour que les usager.e.s du système de santé soient défendus et mieux écoutés. 

Au sein de cette fédération d’associations, des groupes de travail se sont mis en place pour comprendre, échanger sur des thématiques communes qui les rassemblent. Réseau D.E.S. France s’investit auprès d’autres associations dont le parcours est aussi difficile quant à la reconnaissance de leur santé. 

La douleur chronique est un sujet qui peut parler à celles et ceux qui ont été exposé.e.s au Distilbène. Nombreuses sont les personnes qui ne se sentent pas comprises ni entendues lorsqu’elles souffrent d’un mal ou d’une situation que l’on ne reconnaÎt pas. 

Le 19 octobre dernier, une journée organisée par France Assos Santé Nouvelle-Aquitaine, dont nous sommes membres, s’articulait autour des réflexions du groupe de travail Douleur Chronique. Leur souhait était d’organiser une autre façon d’aborder le sujet : 

• Pour la 1ère table ronde, une interview de David Le Breton, anthropologue, avec Sylvie, une personne douloureuse chronique et Ginette, aidante. Ils ont abordé la vie quotidienne quand on vit avec la douleur. 

• Pour la 2ème table ronde, Dr Alain Gahagnon, algologue, avec Mado, militante pour le cannabis thérapeutique et Françoise, adhérente d’Alliance Maladies Rares. Ils ont pu échanger sur la douleur en évoquant des solutions possibles. 

Dans tous les cas, en plus de la richesse de leurs propos, nous retiendrons qu’il faut écouter les patient.e.s si on veut leur apporter une aide constructive. 

Galerie virtuelle Art Et Sante Journee Mondiale Douleur France Assos Sante Nouvelle Aquitaine 2021

La journée s’est articulée autour d’artistes qui nous ont livré leur perception de la douleur, par la danse, la peinture, le Street Art… Il s’agissait pour eux parfois d’exprimer leur propre douleur, celle que l’on n’entend pas. 

Les douloureux chroniques, c’est un parallèle que l’on pourrait faire avec le drame du Distilbène : des usager.e.s du système de santé que l’on n’écoute pas, que l’on méprise parfois, que l’on ne veut pas voir, faute d’avoir su gérer le problème.

Géraldine

Pour aller plus loin

Une synthèse de la journée est disponible. 

SYNTHESE Journee Douleur 2022 France Assos Sante Nouvelle Aquitaine

Vous pouvez la feuilleter et la télécharger ici.

Par ailleurs, le replay de la visioconférence est accessible ici.